Tous s’entendent pour dire que le travail des éducatrices en est un des plus exigeant tant sur le plan physique qu’émotif, les blessures et les maux de dos y sont fréquents. À titre de rappel et puisqu’on dit qu’une image vaut mille mots, voici les bonnes techniques pour soulever une charge, présenté dans le manuel Le bien-être des enfants; pour voir ces techniques, cliquez ici bonnes techniques Les chapitres 15 et 16 de ce livre sont consacrées à la santé physique et affective des éducatrices. On y rappelle que "les personnes qui travaillent dans le domaine des services de garde à l’enfance exercent l’une des professions les plus exigeantes dans le domaine du soutien social. Il est extrêmement utile d’être en bonne santé physique et affective pour que le travail avec les enfants apporte tout l’enrichissement qu’il est en mesure de procurer. " 1 À ce moment de l’année où l’on manque de temps c’est une bonne occasion de se rappeler qu’il faut pouvoir se garder du temps pour soi et tout faire pour se maintenir en bonne santé. Dans le cadre de la Conférence provinciale Caring relationships / Des relations qui comptent en 2008, Janelle Comeau avait animé l’atelier Favoriser un bon climat de travail par une commuication adéquate et la gestion du stress et elle nous a remis cette feuille aide-mémoire sur les 101 façons de faire face au stress; disponible ici. 101 façons de faire face au stress Pour en savoir davantage sur cette question, consultez Le bien-être des enfants, de la Société canadienne de pédiatrie, chapitres 15 et 16. Et souvenez-vous de l’importance de prendre du temps pour soi. 1. Le bien-être des enfants, Société canadienne de pédiatrie, 2008, p. 403